Vous voulez...

Signaler un incident

Contacter le Gardien

Conformément à la décision de l'Assemblée Générale (AG) de janvier 2017, l'audit énergétique de la résidence a été effectué. C'est la société ECIC qui l'a réalisé et qui en a fait un compte-rendo lors de l'AG du 30 janvier 2018.

 

La situation énergétique de la résidence est plutôt bonne pour une résidence de 1970 : 
151 KWh / m2 (étiquette D à la limite de l’étiquette C qui débute à 150 KWh / m2)

Les causes principales de déperdition thermique sont :

  • les murs extérieurs et ponts thermiques (40%),
  • les vitrages d’origine (19%) et rénovés en double vitrages (10%)
  • le renouvellement d’air (24%).

Des actions d’amélioration sont évalués (coût / avantages) dans le rapport (la synthèse peut être téléchargée - voir ci-dessous). 

 

Les actions d'amélioration sont regroupées en 3 scénarios.
L’ensemble des actions du scénario 1 fait passer la consommation à 99 KWh / m2 (étiquette C).

Le scénario 3 ajouté au scénario 1 fait passer en étiquette B (63 KWh / m2)

Le scénario 2 concerne la consommation électrique.

Bien que le temps de retour sur investissement soit long, il faut également prendre en compte dans la décision, la revalorisation du patrimoine par rapport à un immeuble mal isolé.

Exemple : 5% de plus-value sur une vente de 600 000 € représente un gain de 30 000 €.

Il a également été noté, que dans la facture CPCU, la part de l’abonnement fixe est de 36%. C'est un montant important que le syndic a pris l'initiative de renégocier. Un gain annuel de plusieurs milliers d'euros est mobilisable dès cette année.

 

Rapport de synthèse ECIC
Rapport audit énergétique (synthèse).
Document Adobe Acrobat 609.2 KB

Le Conseil Syndical va proposer pour la prochaine Assemblée Générale les actions d'amélioration qui ont le meilleur retour sur investissement.

 Dans le scénario 1 :

  • Remplacement des ouvertures encore d’origine simple vitrage par des fenêtres en double-vitrage performant  : appel d’offre à lancer en 2018 pour sélectionner un fournisseur avec rabais sur les prix, décision par chaque copropriétaire.
  • Remplacement et modernisation de l’ensemble des volets roulants : idem
  • Modernisation de la VMC : VMC hygroréglable : étude technique en 2018 pour des travaux éventuels à voter en 2019.
  • Pose de robinets thermostatiques : proposer une nouvelle campagne d’installation en 2019 après avoir fait un état des lieux détaillé en 2018.
  • Mise en place d’aérateurs économes en eau sur les robinets et douchettes - à étudier en 2018.

Dans le scénario 2 qui concerne la consommation d’électricité :
(sans impact sur l’étiquette énergétique, mais avec un espoir de gain

de 34 000 KWh sur 220 000 KWh consommés actuellement).

 

Amélioration des systèmes d’éclairage des parties communes :

  • Remplacement progressif des lampes à incandescence et halogènes par des lampes à LED (action en cours depuis 2017).
  • Mise en place d’un système de détection de présence dans le parking (réalisé en 2017) et dans les couloirs des sous-sols (prévu pour 2018).
  • Modification de l'éclairage des paliers afin de déclencher l’allumage du seul pallier concerné (proposition pour 2019).

 

Laisser en attente le scénario 3 (à revoir en cas de ravalement) :

  • Isolation thermique par l’extérieur des murs de façades
  • Isolation des planchers bas sur locaux non chauffés